Pro domo

Antoine Chareyre (1980-), dans le civil professeur agrégé de lettres modernes, est traducteur littéraire du portugais (du Brésil, jusqu’à nouvel ordre) & parfois de l’espagnol (d’Amérique, jusqu’à nouvel ordre), mais aussi chercheur indépendant en littérature & par la force des choses — cherchant & traduisant — préfacier, postfacier, annotateur & bibliographe. Il est avant tout, somme toute, un lecteur qui place l’objet imprimé & réimprimable au-dessus de bien des choses de ce monde.

Il explore & sert le plus souvent des auteurs morts & enterrés, méconnus en France si ce n’est de seconde zone, & des œuvres du patrimoine restées bizarrement inédites en français, emblématiques ou marginales, mais que lui signale une écriture toujours vive & singulière, hors des modes & autres sentiers battus. Il s’attache notamment à donner à lire les écritures d’avant-garde de la première moitié du XXe siècle, à comprendre les modernités latino-américaines dans leur diversité, abordées aussi du point de vue d’un comparatiste attentif aux échanges internationaux propres à cette période, aux allers-retours Europe-Amérique…

Il traduit poésie, roman & nouvelles, proses inclassables voire expérimentales, récits de voyage, chroniques & textes critiques sur l’art & la littérature, essais ou documents touchant à l’histoire sociale, politique & culturelle, dès lors que s’y manifeste, urgente ou intempestive, une sorte de radicalité formelle &/ou idéologique — mais n’aborde le roman contemporain qu’avec réserve, & n’y consentira qu’en cas de nécessité proprement littéraire.

Il collabore volontiers avec de petits éditeurs indépendants, & fabrique ainsi des livres, tantôt bilingues, tantôt illustrés, & pourquoi pas des éditions critiques de référence, dûment établies, présentées & annotées. Avec patience & ferveur.

Il suppose que les lecteurs prennent leurs responsabilités.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire